You are here:  / Divers / Taux de crédit immobilier en 2020 : où en est-on ?

Taux de crédit immobilier en 2020 : où en est-on ?

Lorsqu’on décide de contracter un crédit pour concrétiser un projet immobilier, le taux d’intérêt est un des principaux facteurs qui déterminent le montant total de la somme à rembourser. L’une des spécificités de ce paramètre décisif, c’est qu’il fluctue de façon considérable, d’une année à une autre. L’an 2020 a été marqué par l’avènement de la pandémie liée au nouveau Coronavirus, qui a eu d’importantes répercussions à divers niveaux, y compris sur le crédit immobilier. La baisse du taux actuel des crédits en est d’ailleurs une belle preuve. Focus !

Quels sont les taux d’intérêt actuels en matière de crédit immobilier ?

2020 aura été une année inédite dans plusieurs domaines, celui de l’immobilier en l’occurrence. Contrairement à l’an précédent où ils avaient atteint des minimas jamais observés auparavant (autour de 1,10%), les taux d’intérêt ont drastiquement augmenté en début d’année, déjouant la plupart des pronostics. Pendant les premiers mois de l’année, les taux ont flambé, atteignant 1,30% ; cela a rendu l’accès au crédit immobilier difficile, même pour ceux qui disposaient d’une assurance de prêt (voir ci-après plus d’informations sur l’assurance emprunteur).

Heureusement, les taux actuels des crédits sont à la baisse. En effet, depuis le début du second semestre de 2020, les indices ont quelque peu chuté, et le taux d’intérêt moyen gravite autour de 1,25%, soit une diminution nette de 0,05%.

A en croire plusieurs spécialistes, cette tendance devrait se maintenir sur les prochains mois, ce qui permettrait au secteur de l’immobilier, éprouvé par la crise sanitaire due au SARS-Cov2, de reprendre du poil de la bête. Le taux de crédit immobilier est actuellement en baisse, et il serait dommage de ne pas en profiter, surtout au vu de la hausse enregistrée en début d’année !

Comment profiter de la baisse des taux actuels des crédits ?

Pour ceux qui ont déjà une assurance de prêt et ont effectué une demande d’emprunt auprès d’une banque (ou de toute autre structure de financement), c’est le meilleur moment pour envisager une renégociation de crédit (plus d’infos sur Immoz). Le débiteur a beaucoup plus de chances d’alléger les charges liées au remboursement de son emprunt en décidant de renégocier son crédit immobilier pendant que les taux d’intérêts sont bas.

House key on a house shaped silver keyring in the lock of a door

Pour ceux qui ont un projet immobilier mais n’ont encore effectué aucune demande de prêt, le taux actuel des crédits rend également cette période de l’année propice pour partir à la quête du financement nécessaire. Toutefois, il faudra au préalable s’engager avec une compagnie d’assurance de prêt, qui se portera garante du futur emprunteur.

Le choix de l’assureur devra se faire avec minutie pour optimiser les économies. Dans cette optique, il est généralement conseillé de faire jouer la concurrence et de comparer plusieurs offres d’assurance de crédit immobilier, avant de s’engager avec une compagnie ou une autre. En plus du tarif, qui constitue le principal critère de sélection, il faudra tenir compte des garanties proposées et de leur pertinence pour faire un choix éclairé.

Quelles solutions envisager quand la renégociation n’aboutit pas ?

Bien que le taux actuel des crédits permette d’envisager une reconsidération des modalités de remboursement, il peut arriver que les structures bancaires ne soient pas réceptives aux demandes de renégociation. Dans ce cas de figure, d’autres solutions existent pour tirer profit de la baisse des taux de crédit immobilier. Entre autres, il est possible de faire racheter le prêt par une autre institution financière, en suivant une procédure bien définie. Dans ce cadre, il est préférable de solliciter les services d’un expert dans le domaine, un courtier en crédit en l’occurrence !

Les commentaires sont fermés.