You are here:  / Divers / Les taux de crédit en France repartent à la baisse

Les taux de crédit en France repartent à la baisse

crédit

Si on s’attendait à une augmentation des taux de crédit, après la baisse constatée en septembre, plus d’une dizaine de banques françaises ont de nouveau baissé les taux de prêts immobiliers en octobre. Et ceci dans l’optique de convaincre encore plus de candidats, désormais plus habiles, à l’emprunt.

Les banques à l’assaut

Si vous avez en projet l’acquisition d’un bien immobilier, vous avez certainement déjà eu à constater que certaines banques ont décidé de revoir à la baisse les taux de prêt. Défier toute concurrence et convaincre plus de candidats à l’emprunt de franchir le pas, même pour les profils les plus compliqués. Voilà en quoi nous pouvons résumer cette stratégie des banques ; vu l’atmosphère attentiste qui prédomine depuis cette rentrée 2017, sans oublier l’élection de Macron.

L’autre raison de cette baisse des taux de crédit pourrait être due au fait que certains établissements bancaires souhaiteraient bien finir l’année. Il est donc question d’emmagasiner des dossiers de crédit immobilier afin de bien préparer, aussi, l’année 2018.

Des taux inférieurs à 2 % sur l’ensemble des durées d’emprunt

Le constat est là : près de 9 banques sur 10 proposent aux candidats à l’emprunt des taux de crédit immobilier inférieurs à 2,10 % sur 20 ans. Tandis que 7 établissements sur 10 proposent des taux en dessous de 1,90 %. En effet, le courtier Meilleurtaux.com a constaté que le taux moyen pour un crédit immobilier hors assurance sur 20 ans se négociait à 1,74 %.

Le constat est le même avec le leader français des courtiers, Cafpi. Au cours du mois de septembre, les taux de crédit immobilier hors assurance se négociaient à 1,63 % sur 20 ans. Hervé Hatt, CEO de Meilleurtaux.com, déclare alors que la situation n’a pas beaucoup évolué depuis une année.
Il ajoute que :

Pour un emprunt moyen de 200 00 euros sur 20 ans, la mensualité a augmenté de 13 euros et le coût des intérêts sur la totalité du crédit de 3 000 euros.

Comme vous l’aurez compris, ces taux actuellement en dessous de 2 % donnent la possibilité d’accéder à l’emprunt avec des revenus moins élevés. Et ce contrairement à ce qui était possible il y a de cela quelques années en arrière. Un foyer, avec deux salariés, n’aura, de ce fait, besoin que de 2 220 euros nets par mois pour avoir la possibilité d’emprunter 150 000 euros.

Les commentaires sont fermés.