You are here:  / Services immo / Quels sont les tarifs d’une caution de loyer ?

Quels sont les tarifs d’une caution de loyer ?

Louer un appartement est un véritable casse-tête, surtout si vous êtes étudiant ou sans emploi. En effet, les propriétaires vous refoulent et refusent votre dossier, car ils le jugent « pas assez solide ». Les conditions favorisant l’obtention d’un contrat de location sont parfois aléatoires, mais dans la majeure partie des cas, elles sont soumises à une étude sérieuse et rigoureuse de la part des agences ou des proprios. Dans un premier temps, vous devez avoir un CDI, autrement dit, un travail stable avec des revenus réguliers et fixes. Dans un second temps, vous devez avoir un garant.

Il s’agit d’une personne qui va assurer le paiement de votre loyer dans le cas où vous ne l’avez pas payé. Enfin, vous devez avancer une caution de loyer. Cette dernière pose problème pour énormément de gens qui ne cherchent qu’à trouver un toit ! Focus sur ces tarifs exercés par les propriétaires, parfois à tort, qui sont excessifs ! Pour cela vous pouvez utiliser un comparateur de caution  suisse : www.cautionloyersuisse.ch

Même sans garant, vous aurez droit à une caution

Vous êtes sur le point de signer votre bail de location pour un bien immobilier, mais la dernière ligne droite vous semble infranchissable ? Sachez que cette fameuse caution peut parfaitement être mise à votre disposition sans que vous ayez à débourser grand-chose. Dans un premier temps, vous avez droit à une caution bancaire si votre situation vous le permet. Ainsi, elle pourra bloquer sur un compte une certaine somme qui correspond à un nombre de mois à payer défini. Le bailleur pourra actionner cette caution bancaire et récupérer le montant dû si vous n’avez pas payé votre loyer. Ensuite, vous ouvrez droit à l’assurance loyer impayé, qui peut vous être d’un aide considérable. Des garants peuvent aussi s’ajouter à votre liste de précautions et au droit à la caution, ils peuvent signer un engagement de caution solidaire et payer à votre place si vous ne le faites pas. Pour finir, si vous avez moins de 30 ans, vous ouvrez également le droit à la caution Visale. Cette dernière prend en charge vos impayés de loyers durant les trois premières années du bail.

Et les tarifs alors ?

Afin de vous protéger des loyers impayés et bien couvrir votre logement, pensez à souscrire à des garanties ou assurances comme la GLI, l’assurance PNO ou encore l’assurance vacance locative. Ceci dit, ces garanties loyers impayés et logement ont différents prix.

  • La garantie Visale : elle est gratuite pour le locataire et le propriétaire, mais soumise à des conditions d’éligibilité.
  • La GLI (Garantie des Loyers Impayés) : elle dépend de l’assureur et des garanties choisies. Par exemple, si vous souscrivez un contrat individuel, le prix va varier entre 2.75 % et 4.5 % du montant de votre loyer y compris les charges. Dans le cas contraire et si vous bénéficiez d’un contrat de groupe, celui-ci vous reviendra moins cher, à savoir entre 1.50 % et 3 %.
  • Le dispositif Solibail : vous pouvez y souscrire gratuitement.
  • L’assurance PNO : elle dépend également de l’assureur et des garanties choisies. La moyenne est de 1.5 % du prix du loyer et entre 3.5 % et 4 % en prenant les assurances loyers impayés et avance locative comprises.
  • L’assurance vacance locative : enfin la AVL dépend de l’assureur, elle est souvent comprise entre 1.2% et 1.5 % du montant de votre loyer.

Les commentaires sont fermés.