You are here:  / Conseils immobilier / Tout savoir sur la gestion de copropriété

Tout savoir sur la gestion de copropriété

La copropriété est la possession d’un seul immeuble ou d’un groupement par plusieurs propriétaires. Chaque lotissement comprend une partie privative comme les appartements qui font droits de propriété exclusive. Et une contribution de partie commune comme les ascenseurs ou les couloirs ou même les escaliers, à titre de possession indivise.

Celle-ci fait l’objet d’une division en fraction répartie dans les lots de chaque copropriétaire. Ce dernier est assujetti à des droits et des obligations. Il peut user de son lot comme le règlement de copropriété l’indique concernant les sections privées. Il a également un droit sur les actes de disposition sur son lot, car il est le propriétaire. Ce sont surtout des actions de locations et rarement des ventes. Son obligation, quant à elle, porte sur sa participation aux diverses charges de la copropriété. Ces responsabilités sont l’entretien, le remplacement des équipements communs et la contribution pécuniaire à l’usage.

La gestion de copropriété est réalisée par la collectivité des possesseurs qui se réunissent pour former un syndicat. Il se charge de l’administration des parties communes et de la conservation de l’immeuble. Pour cela, il procède à l’établissement des règlements relatifs à la copropriété, mais il n’a pas le droit de les modifier. Une assemblée générale est de rigueur pour prendre les décisions concernant les travaux. Le syndic est le représentant choisi par la collectivité. C’est lui qui sera responsable de toutes les actions judiciaires contre les tiers ou les copropriétaires. Il est également responsable de tous les dommages qui leur sont causés. Notamment, les défauts d’entretien de la partie commune ou les problèmes de construction.

La fonction de syndic et les avantages qu’il apporte à l’organisation

Le syndicat de propriété doit trouver un syndic pour le représenter en permanence. Son choix peut s’effectuer de différentes façons. Il peut être désigné par l’assemblée générale, par le règlement de copropriété dans le cas d’un nouvel immeuble ou par un juge. Ce représentant agira en application de la charte de copropriété et fera appliquer les décrets élaborés par l’Assemblée générale. Le syndic peut être bénévole ou professionnel. Dans le second cas, il doit disposer d’une carte pro qui servira de justificatif pour ses responsabilités civiles. Il doit également bénéficier d’une garantie financière pour assurer son remboursement en cas de désagréments imprévisibles. Son mandat a une durée maximale de 3 ans et il exercera ses fonctions pendant au moins une année.

De nombreux avantages sont apportés par l’emploi d’un syndic en copropriété. Premièrement, les honoraires syndic sont abordables. En effet, le syndicat ne prend en charge que les frais liés à sa mission, mais pas les autres charges relatives. Il permet aussi une prise de décision instantanée grâce à une communication rapide et efficace. Enfin, il optimisera celle-ci par son enthousiasme à motiver les propriétaires à être plus impliqués dans la vie de l’immeuble.

Les commentaires sont fermés.