You are here:  / Divers / Les règles à suivre pour réussir le déménagement d’un aquarium en toute tranquillité

Les règles à suivre pour réussir le déménagement d’un aquarium en toute tranquillité

L’heure du déménagement approche à grands pas. Au milieu des cartons, des préparatifs et des démarches administratives, il serait facile de ne pas faire attention à l’aquarium. Pourtant, il est impératif d’anticiper le transfert vers le nouveau domicile. Il faut savoir que les poisons sont des animaux extrêmement fragiles qui s’adaptent péniblement aux modifications de leur biotope. Pour réussir ce déménagement, la manœuvre se décompose en trois phases : la préparation, le transport et la remise en état. Découvrons ensemble les détails pour effectuer un déménagement d’aquarium comme un pro.

Préparer les poissons au changement

Les poisons sont des animaux fragiles. Ils ont toujours besoin d’un équilibre parfait de leur environnement. Alors, si vous possédez ces animaux et que vous envisagez de déménager prochainement, il est important de se préparer en amont. En effet, le transport d’un aquarium suppose d’agir méthodiquement dans le but de maintenir un biotope adéquat à chaque poisson. Pour ce faire, il est important de vous équiper du matériel nécessaire pour le vider. Il faut savoir que le jour J, vous devez respecter une certaine chronologie. Donc, une préparation sera indispensable pour réussir ce transport.

Commencez par préparer les boîtes de transport qui sont généralement en plastique ou encore en polyester. Il faut éviter à tout prix les sacs en plastique vendus sur le marché. Munissez-vous de récipients pour le stockage du sable, des plantes et des différents accessoires. Avant 24 heures de déménagement, il est vivement recommandé de ne pas nourrir les poissons. Cela évitera que l’eau de voyage ne soit souillée.

De plus, n’hésitez pas à racheter dans un magasin spécialisé toutes les pièces et les éléments à changer. Profitez de cette occasion pour inspecter l’état de votre aquarium : les filtres, le bac, la pompe à eau et les plantes.

Le jour J du déménagement d’un aquarium

Quel que soit le trajet à effectuer, vous devez prendre soin de vos poissons. Laissez celui de votre habitat à une entreprise de déménagement qualifié et prenez en charge le transfert de vos poissons. Dans le cas où la route est longue, pensez à mettre des pastilles d’oxygène dans l’eau des poissons. Aussi, il faut garder l’eau à température constante, de ne pas exposer les contenants à la chaleur des vitres ou au froid selon la saison. Petite astuce très efficace, il existe un système de chauffage dédié à ce propos qui se branche sur l’allume-cigare de votre voiture.

Il est toujours plus judicieux de faire recours à des professionnels de déménagement pour transporter l’aquarium, surtout s’il s’agit d’un volume élevé. Ces experts sont aptes à déplacer un objet aussi fragile et imposant en toute sécurité. Ils peuvent également être de très bons conseils concernant le déménagement à Clichy avec des poissons. Enfin, il est nécessaire d’évaluer les risques et de surtout faire les choses correctement.

La réintroduction des poissons dans l’aquarium

Vous voilà arrivé dans votre nouveau chez soi. À l’heure actuelle, vos poissons ne demandent qu’à retrouver de nouveau leur bocal. Une fois encore, évitez la précipitation. Il est important de choisir l’emplacement de l’aquarium de façon à ce qu’ils retrouvent presque les mêmes conditions qu’avant. Pour ce faire, remontez-le avec le sable, les plantes et les accessoires. Puis, versez un peu d’eau que vous aviez stockée dans un bidon propre, installez le système de filtration et le chauffe-eau, versez le reste de l’eau et rebrancher tout l’équipement électrique.

Dès lors que l’environnement aquatique est prêt, la réintroduction des poissons peut se faire. Une dernière astuce importante, si vous avez transporté vos poissons dans un récipient plastique, il est vivement conseillé de le laisser tremper dans l’eau de l’aquarium pendant 20 minutes avant de les libérer. Cela évitera sûrement le choc thermique trop conséquent. Si nécessaire, ajouter des comprimés d’oxygène pour éviter l’asphyxie.

Les commentaires sont fermés.