You are here:  / Investissement immobilier / Comment réduire ses impôts avec un investissement immobilier ?

Comment réduire ses impôts avec un investissement immobilier ?

Les personnes fortement imposées sont en perpétuelle recherche de solutions visant à alléger le poids de leur somme due auprès de l’administration fiscale chaque année.

Le Gouvernement, conscient de ces problématiques, propose plusieurs types de dispositif de défiscalisation auprès des particuliers. Ils visent à orienter les investissements des Français en fonction des objectifs fixés par l’Élysée en matière de logement.

La loi Pinel : pour investir dans le neuf

Le dispositif de défiscalisation Pinel est la parfaite illustration des objectifs communs dans lesquels collaborent les investisseurs et le Gouvernement. L’objectif du dispositif est simple : augmenter l’offre en logements immobiliers proposée sur le parc immobilier français auprès d’une catégorie de la population bien ciblée.

Premièrement, un investisseur en Pinel doit orienter son acquisition sur un bien immobilier neuf. Par la suite, la mise en location du logement en question doit respecter des plafonds de loyers et ressources des locataires. L’objectif est d’accorder ces logements aux populations qui en ont le plus besoin et qui ne peuvent prétendre à s’ acquitter de loyers très élevés.

Le Gouvernement veille également à ce que les biens acquis en Pinel se situent dans des zones éligibles. Ces dernières correspondent à des territoires tendus, où la demande en logement est supérieure à l’offre proposée.

Si l’investisseur en Pinel respecte l’ensemble des conditions du dispositif, il peut alors accéder aux réductions d’impôt promises. Ces dernières, directement liées aux durées de location, peuvent aller de 12 % du montant total de l’opération pour un bien loué 6 ans, à 21 % pour une location de 12 ans. En savoir plus sur ce site : invest-immobilier.fr

La loi Denormandie : le Pinel dans l’ancien

Sur le même principe que le Pinel, la loi Denormandie oriente ses modalités d’application sur l’acquisition d’un logement ancien. Ce dernier doit se trouver dans l’un des 222 centres-villes inclus dans le plan « Action coeur de ville ». L’investisseur doit également s’engager à réaliser des travaux de rénovation visant à améliorer la performance énergétique du logement.

Pour cela, il peut choisir au minimum 2 opérations de rénovation sur un bouquet de 5 proposées. Parmi ces travaux, on retrouve l’isolation des fenêtres, des murs, des combles ainsi que les changements de chaudière et de production d’eau chaude.

Les résidences de services : une opération sécurisée

L’investissement dans les résidences de services (étudiantes, séniors, de tourisme) offre de multiples avantages. La gestion est totalement déléguée auprès d’un bailleur commercial et les loyers sont garantis, même si le bien n’est pas loué. Un bon compromis pour les personnes qui souhaitent réaliser un placement pérenne et s’offrir une tranquillité d’esprit.

Ici, l’investisseur profite d’une exemption de la TVA et du mécanisme d’amortissement du bien acquis au fil des années. Le dispositif profite à toutes les parties puisque le Gouvernement permet de répondre à une demande locative grandissante, notamment celle concernant les résidences étudiantes.

Les commentaires sont fermés.