You are here:  / Conseils immobilier / Les procédures à suivre pour obtenir un prêt immobilier

Les procédures à suivre pour obtenir un prêt immobilier

Si vous souhaitez réaliser un projet personnel qui requiert d’avoir un budget assez important, vous pouvez adopter deux solutions. En premier lieu, l’épargne permet d’économiser afin de réaliser un futur projet. Celle-ci est aussi la meilleure façon de faire face aux imprévus. Si vous avez mis de l’argent de côté, mais qui n’est pas suffisant, vous pouvez faire une demande de prêt immobilier. Le prêt permet de bénéficier d’une certaine somme d’argent à rembourser petit à petit, et majorée des intérêts et des divers frais.

Les différents prêts bancaires et la capacité de contracter

Le prêt est un contrat entre la banque et son client. Il consiste à accorder une somme sous réserve de restitution suivant les termes du contrat. Il peut porter sur différents sujets. En l’occurrence, il y a le prêt à la consommation ou le pret immobilier. Ce dernier fera l’objet du présent article. Mais, il y a également d’autres crédits à savoir le crédit automobile ou le crédit travaux. Le nom qu’il revêt dépend de son objet. C’est une façon d’éviter les jargons financiers. Comme il s’agit d’un produit à vendre, le prix est donc l’intérêt. En effet, le remboursement de la somme s’effectue au cours d’une durée définie. C’est le contrat de prêt qui stipule les détails à ce propos. Comme il engage le client à une restitution, il nécessite alors une certaine capacité juridique. Ainsi, contracter un prêt est exclusif à toute personne physique majeure et capable. Toute personne majeure, mais aliénée mentale ne peut en aucun cas contracter un prêt. En outre, toute personne morale peut emprunter auprès de la banque. Une personne morale est une société. Quel que soit son but, toute société peut emprunter une fois les conditions juridiques remplies. Si le client emprunte tout en étant incapable, il encourt une poursuite juridique pour dol. C’est une sorte de falsification auprès de l’institution. La peine diffère selon l’État où s’implante la banque trompée. Voilà donc une petite revue à propos du crédit en général. Il est temps maintenant d’aborder le vif du sujet.

Quelles sont les procédures à suivre avant le décaissement?

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier, il faut suivre la procédure suivante. D’abord, il faut que vous soyez dans le besoin. Pour démontrer votre besoin de financement, il faut un dossier de prêt bien concis. Dans le dossier figurent vos coordonnées et votre projet. Ce dernier doit être le plus détaillé possible. L’objectif est de négocier auprès de votre banquier de vous accorder la somme voulue. Quelquefois, il s’avère difficile de monter un dossier de prêt. Vous pouvez recourir à des professionnels pour ce faire. Mais il se peut aussi que vous soyez capable de le faire par vous-même. Le plus important est de ne rien omettre au risque de ne pas obtenir de financement. Si vous avez déjà un autre crédit en-cours, il doit être mentionné dans votre dossier. Le contraire pourrait fausser le calcul, et donc de vous induire en erreur. Une erreur qui sera fatale plus tard, car cela peut retomber sur vous. Par ailleurs, vous devez définir à l’avance la somme que vous voulez emprunter. Ainsi, elle sera la base de calcul lors de la simulation. Actuellement, la simulation peut être effectuée en ligne. Beaucoup d’institutions financières adoptent cette méthode. Elle permet la célérité du travail. En outre, en terme d’emprunt, il y a la capacité d’autosuffisance. C’est un critère que la banque observe avant de vous accorder un crédit. C’est la proportion de votre revenu destinée à vos besoins quotidiens. Votre capacité de remboursement en dépend amplement à part le niveau d’endettement. En effet, la banque pourrait vous refuser le contrat si celle-ci est trop faible.

Ayez une bonne capacité de négociation

Un bon dossier de prêt ne suffit pas en matière de prêt immobilier. Certes, vous avez un faible taux d’endettement. Ce qui saute aux yeux dès la lecture de votre dossier. Toutefois, il faut le renforcer par une bonne élocution orale. Bien sûr, vous n’allez pas faire comme l’avocat au cours de sa plaidoirie à la cour. Une bonne argumentation avec les bonnes idées doit suffire. Enfin, n’oubliez pas que votre présentation physique compte également. Il peut jouer à votre faveur. En d’autres termes, éviter d’aller à la banque en tenue débraillée. Même si vous ne mettez pas de smoking, un tailleur suffit.

 

Les commentaires sont fermés.