You are here:  / Achat et vente / Quand négocier le prix du bien immobilier ?

Quand négocier le prix du bien immobilier ?

immobilier

Après de longues périodes de recherches, vous avez enfin trouvé la maison de votre rêve. Seul bémol : elle coûte beaucoup trop cher. La bonne nouvelle c’est que ce prix n’est pas fixe, car il peut faire l’objet d’une négociation. Grâce à cet article, vous allez apprendre plusieurs techniques afin de faire baisser le prix de votre future habitation.

Comment savoir que vous pouvez négocier le prix du logement ?

Un des signes qui ne trompent presque jamais est le fait de faire face à un prix beaucoup trop élevé vis-à-vis du secteur. Lorsque vous êtes en quête d’une nouvelle habitation, vous allez faire la visite de plusieurs maisons. De ce fait, vous serez familiers avec leur prix standard. Ainsi, s’il y a un logement qui dispose d’un prix au m2 supérieur à la normale, vous pourrez argumenter pour le réduire.

Il existe d’autres indications qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Parmi celles-ci, il y a :

  • Une maison qui est sur le marché depuis plusieurs mois. Si elle ne s’est pas encore vendue, c’est qu’elle possède sûrement un défaut ou encore elle est trop chère.
  • Une anomalie au niveau du bien immobilier. Suite à un diagnostic, il se peut que l’on retrouve par exemple des problèmes liés à des parasites. Vous pourrez utiliser cette information à votre avantage.
  • L’agent immobilier qui vous recommande de passer à une négociation de la vente immobilière. Si vous sentez que vous avez besoin des conseils d’un professionnel, vous pouvez facilement en trouver chez partimmobilier.fr

Comment faire pour bien négocier le prix d’un bien immobilier ?

Faire baisser le prix d’un logement nécessite beaucoup de préparation, une bonne connaissance de vos atouts et ressources. Si c’est la première fois que vous allez faire une négociation immobilière, tenez bien compte des 2 points clés suivants :

Aidez-vous de votre capacité financière afin de négocier le coût d’une habitation

Plus vous êtes solide financièrement parlant, plus vous avez de chances de marchander et donc réduire le prix d’achat d’une maison. Pour ce faire, vous devez montrer au vendeur que vous disposez suffisamment de fonds propres. Vous pouvez aussi lui faire savoir que vous avez déjà un crédit immobilier qui a été octroyé par la banque.

Bon à savoir : cet argument est particulièrement efficace lorsqu’il y a plusieurs acheteurs qui sont intéressés par un même bien immobilier.

Évaluez la maison en question

Afin de connaître la marge de négociation, détectez les inconvénients du domicile en vente. Faites en sorte qu’ils soient entièrement objectifs. De cette manière, le vendeur les reconnaîtra lui-même et ne pensera pas que vous êtes de mauvaise foi.

Parmi les nombreux éléments qui peuvent faire baisser le prix de vente, il y a :

  • Un environnement peu agréable (ex. maison située à côté de l’autoroute)
  • Une isolation non optimale
  • Plusieurs travaux à faire

Les commentaires sont fermés.