You are here:  / Conseils immobilier / Location entre particuliers : les règles à suivre !

Location entre particuliers : les règles à suivre !

Le monde de l’immobilier est un monde assez spécifique au niveau des règles à suivre tant bien au niveau du loueur qu’au niveau du propriétaire. Si l’on veut louer un bien entre particuliers,  il faudra obligatoirement se soumettre à ces règles réellement spécifiques. Chaque règle étant établie pour que la relation entre les deux partis soit meilleure, les connaitre est alors obligatoire. D’ailleurs, cela évitera à tout un chacun de se faire arnaquer lors des démarches.

La recherche : la première démarche

Afin de trouver une location immobilière entre particuliers en France, la meilleure alternative est d’utiliser internet. A partir de là, la visite du logement choisi sera incontournable. Dans cette étape, il sera important d’être méticuleux, c’est-à-dire, voir l’appartement ou la maison choisie dans ses moindres recoins. Il est aussi impératif de poser les bonnes questions lors de la visite.

Si l’appartement plait, il faudra préparer un dossier de candidature et le donner au propriétaire. Il faut savoir que certaines pièces à joindre au dossier sont obligatoires et d’autres, quant à elles, sont interdites.

Par la suite, il faudra désigner une personne s’engageant pour la caution de location. Clairement, cette personne garantira le paiement des éventuelles dettes du locataire dans le cas où il n’arriverait pas à payer les charges ou bien le loyer.

Le bail : le point le plus important

Le bail est l’élément à ne surtout pas sous-estimer lors d’une location immobilière. Le bail se définit comme étant le contrat de location spécifiant les obligations des deux parties, c’est-à-dire, le locataire et le propriétaire.

Le bail doit être rédigé en deux exemplaires et tous deux doivent être signés par les deux parties. En général, un bail dure 3 ans, mais les baux allant jusqu’à 6 ans sont consentis si le locataire est une personne morale. Certes, un bail avec une durée inférieure à 3 ans peut être rédigé par le propriétaire quand un évènement précis l’y oblige. Dans ce cas, la clause de reprise doit obligatoirement figurer dans le contrat.

Si jamais le locataire décide de quitter le logement, il lui faudra envoyer une lettre de préavis au propriétaire. Cette dernière devra ensuite être envoyée en lettre recommandée avec accusé de réception 3 mois avant son départ. Ici pour en savoir plus.

Les commentaires sont fermés.