You are here:  / Divers / La gestion est-elle allégée avec un syndic de copropriété en ligne ?

La gestion est-elle allégée avec un syndic de copropriété en ligne ?

Le syndic en ligne s’affilie à un marché en plein essor. Tout en opérant sur la dématérialisation des échanges et de la mise en œuvre du principe du low-cost, ce type de gestion devient de plus en plus prisé. Qu’en est-il de la qualité de ces services en ligne ? Est-ce une meilleure option pour optimiser la gestion ?

Une solution pour se délester des charges

Lancée depuis plus de cinq ans, cette gestion conservatrice a reconnu une révolution importante qui est représentée par le syndic en ligne. En effet, depuis la loi Alur, les obligations à la charge des syndics de copropriétés ont augmenté. Alors que le contexte législatif ne facilite pas les tâches, ces réglementations ne font que les alourdir. Par exemple, pour les biens inférieurs à 10 lots, les conditions sont devenues compliquées. Autrement dit, le nombre des inconnues de l’équation à résoudre a augmenté. Choisir un syndic en ligne s’avère être la meilleure solution qui garantit une prise en charge de ces responsabilités.

Des attentes plus exigeantes

De leur côté, les copropriétaires ont multiplié leurs exigences. En effet, ils tendent à demander avec déférence la prestation de leur syndic, même pour des biens immobiliers de petite envergure. De par l’exécution de ces responsabilités et ces attentes prononcées, les honoraires des syndics sont en hausse puisque les offres ne répondent plus aux besoins des clients. Selon BFM Business France « Dans certains petits immeubles, la hausse peut varier de 10 à 20 % d’une année sur l’autre. Or, il faut bien prendre la mesure du fait qu’aujourd’hui en France, les immeubles qui possèdent moins de 10 lots représentent 60 % du parc de copropriétés. Il ne s’agit donc clairement pas d’un épiphénomène ». Les syndics traditionnels ont donc évolué pour proposer ces prestations en ligne inscrites dans un marché porteur. Il est important de noter que le syndic en ligne propose des services à moindre coût et appropriés aux attentes des copropriétaires. Pour plus d’informations sur l’immobilier et sa gestion, consultez le site Immoz Info.

La possibilité de gestion partagée entre un syndic traditionnel et un syndic en ligne

Pour répondre aux attentes des copropriétaires et réduire les coûts, une gestion partagée est juridiquement impossible. En effet, si la flexibilité des syndics traditionnels est encore à remettre en question, il ne peut y avoir un seul syndic au sein d’une même copropriété.

Il existe trois catégories de syndics : syndics traditionnels, syndics en ligne et syndics bénévoles. Avec une gestion allégée, les syndics bénévoles s’avèrent être la meilleure option. La deuxième catégorie est inscrite dans un marché en plein essor dans le cas où les offres des syndicats classiques ne sont pas satisfaisantes. Ainsi, avant de choisir ce service en ligne, les copropriétaires doivent établir une bonne relation avec cette société tout en assurant qu’ils aménagent un nombre défini d’éléments collaboratifs. Si ces conditions sont réunies, le syndic en ligne est bénéfique et économique puisque les frais de copropriété seront partagés. Choisir cette typologie de syndic engage une distribution des tâches et une charge de travail supplémentaire destinée au conseil du syndic.

Les commentaires sont fermés.