You are here:  / Achat et vente / Checklist des actions à mener avant de vendre votre appartement à Lyon

Checklist des actions à mener avant de vendre votre appartement à Lyon

Pour la vente de votre appartement à Lyon, vous aurez besoin d’entamer d’autres démarches que celle qui consiste à faire paraitre votre bien immobilier dans les annonces. Afin que votre projet se déroule dans les meilleures conditions, voici la checklist idéale du vendeur immobilier à Lyon.

Elle vous assurera de ne rien oublier, mais surtout d’aborder les choses en toute sérénité.

La préparation des futures visites

Avant de passer à l’étape ultime de l’achat immobilier, vos acheteurs potentiels procéderont évidemment à la visite de votre appartement à Lyon.

Pour que les choses se déroulent comme vous l’espérez et afin de créer un coup de cœur chez vos futurs cocontractants, vous devriez investir du temps et puiser dans vos finances s’il le faut pour que votre bien réponde aux critères les plus recherchés sur le marché.

Concrètement, enlevez déjà les superflus de décoration afin que vos clients puissent se projeter dans leur futur appartement à Lyon. Peignez les murs trop personnalisés de couleurs neutres et gardez en tête que vous ne vendez pas vos goûts ou vos compétences en décoration, mais votre bien immobilier.

Celui-ci doit donc être en très bon état, tout en arborant un décor passe-partout.

Ne rechignez pas à faire plusieurs visites pour le même acheteur, car c’est le signe que votre offre l’intéresse, mais qu’au vu des autres biens visités, il a peur de faire le mauvais choix. Les secondes et troisièmes visites vous serviront donc à le convaincre.

Pour ce faire, ayez les réponses à toutes leurs questions et montrez-leur tous les documents en votre possession que ce soit des factures de travaux effectués récemment, des devis pour d’éventuelles rénovations, des pièces attestant du montant de votre taxe foncière…

L’établissement de votre diagnostic immobilier

La réussite de votre vente d’appartement à Lyon devra aussi passer par la réalisation de vos diagnostics immobiliers obligatoires auprès d’un expert comme allodiagnostic.com. Sans le document de diagnostics techniques (DDT), vous n’arriverez même pas jusqu’au compromis de vente même si vos acheteurs sont emballés par votre appartement.

De plus, un acheteur éclairé exigera ce document pour s’assurer de l’état de l’appartement qu’il achète.

A ce propos, il convient de rappeler que le diagnostic de performance énergétique doit être mis en œuvre avant même que votre appartement n’ait été inséré dans les annonces immobilières étant donné que celles-ci comporteront dans leur énoncé, la note énergétique que le diagnostic en question fera ressortir.

Pour bénéficier de la confiance de vos futurs acheteurs, il n’est pas superflu de faire effectuer tous vos diagnostics immobiliers en même temps que le DPE et de les leur présenter en une seule fois. Ils verront dans ce geste, votre volonté de mettre à leur disposition, un bien à la fois aux normes et conforme à leurs attentes.

En plus de votre DDT, vous devez aussi tenir compte du fait que vous vendez un appartement. De ce fait, vous aurez aussi besoin de présenter le règlement de copropriété à vos visiteurs. Il leur permettra de connaitre la part de la gestion de l’immeuble dont ils devront s’acquitter.

Au règlement de copropriété s’ajouteront encore les décisions d’assemblée générale relatives aux travaux importants qui y auront été décidés.

Les commentaires sont fermés.