You are here:  / Assurance habitation / Assurance habitation, l’essentiel à savoir avant de souscrire

Assurance habitation, l’essentiel à savoir avant de souscrire

Assurance habitation

Le logement est certainement le bien le plus précieux que peut avoir un ménage. Mais même quand on est un simple locataire, il est toujours important de sécuriser son habitation et tous les objets qui s’y trouvent. Les accidents et incidents sont imprévisibles. L’assurance-habitation est une formule destinée à préserver les occupants et leur bien des dommages occasionnés par un sinistre. Les propriétaires la connaissent mieux sous l’appellation « multirisque », mais où en est-on avec cette couverture de nos jours ? Quels éléments les futurs assurés doivent-ils vraiment connaître avant toute souscription ?

Comment choisir la bonne formule d’assurance ?

Un choix d’assurance habitation dépendra de nombreux critères. Pour avoir un aperçu de tous ces éléments, le plus simple est d’accéder directement aux sites des professionnels. Les futurs assurés pourront utiliser les comparateurs (comme ceux sur magnolia.fr). Ils auront même l’occasion de réaliser un petit devis. Toutes les infos sur les tarifs, les garanties et les caractéristiques du contrat sont détaillées sur les plateformes. Pour aider les futurs souscripteurs, quelques astuces sont aussi recommandées par les spécialistes.

La première consiste à choisir la couverture selon sa situation. Les besoins ne sont pas les mêmes pour un locataire, un propriétaire occupant et non-occupant, un copropriétaire, un étudiant et un colocataire. Ensuite, il faudra aussi tenir compte du type d’habitation. Les formules d’assurances peuvent être différentes dans le cas d’une résidence secondaire, d’une villa de luxe, d’un logement de fonction et d’un simple garage.

Risques et garanties, comment s’y retrouver ?

Toutes les formules d’assurances ont été conçues par l’interaction entre ces deux concepts, ou voire même ces deux réalités : les risques et les garanties. Dans le cas d’une habitation, les professionnels partent du principe que différents accidents et incidents peuvent toucher le logement. Si ces sinistres surviennent, les propriétaires et locataires vont être amenés à s’assurer de nombreuses dépenses liées aux travaux de construction, mais également aux dédommagements dans le cas d’un dégât causé à autrui.

Ce fonctionnement demeure le même de nos jours malgré les innovations et changements afférents au métier d’assureur. Ainsi, les risques d’incendies et d’explosions figureront en tête de liste. Mais avant, il y a d’abord les catastrophes naturelles (cyclones, tremblement de terre, inondation ou autres). Vous avez ensuite les cas liés aux dégâts des eaux. Et puis, on n’oubliera pas les problèmes de vol, de vandalisme et de bris de glace. Pour pouvoir prendre en charge ces différentes solutions, les garanties spécifiques ont été adoptées par les professionnels.

La responsabilité civile, qui est la garantie la plus la connue, consiste à couvrir les dépenses occasionnées par un préjudice causé à autrui (voisins, copropriétaires ou même les simples passants). Les cas de catastrophes ou d’événements exceptionnels ainsi que les vols et vandalismes sont couverts par d’autres formes de garantie. Les garanties de dommages aux biens concernent toutes les détériorations ou destructions des meubles, appareils et équipements présents dans le logement. D’autres formes de garanties supplémentaires (piscine, jardin, et autres dépendances) peuvent également être demandées à l’assu

Les commentaires sont fermés.