You are here:  / Divers / A quoi sert un rachat de crédit hypothécaire ?

A quoi sert un rachat de crédit hypothécaire ?

Il existe différentes raisons de vouloir racheter ou renégocier son crédit hypothécaire. Cela permettra, entre autres, d’alléger les mensualités, de diminuer la durée du prêt, de profiter d’un capital supplémentaire pour réaliser des travaux, d’acheter un logement supplémentaire. Renégocier ou racheter un prêt hypothécaire peut être rentable, cependant, il ne faut pas oublier que des frais peuvent être appliqués et ils ne sont pas négligeables. Afin que ledit rachat de crédit hypothécaire soit intéressant, il faut le coût du nouveau prêt soit largement inférieur à celui de l’ancien prêt.

Comment négocier un rachat de crédit hypothécaire ?

Il faut savoir que le nouveau prêt obtenu après le rachat de crédit hypothécaire servira à rembourser l’ancien prêt hypothécaire. Selon la loi du 4 août 1992, un emprunteur est à même de rembourser un prêt hypothécaire, à condition que ce remboursement soit total. L’emprunteur devra alors s’acquitter des frais liés au dossier d’expertise, au nouvel acte notarié d’affectation hypothécaire, à la main levée de l’hypothèque au profit du premier prêteur. Il ne faut pas non plus oublier les éventuelles indemnités versées au premier prêteur. Elles peuvent équivaloir à 3 mois d’intérêts maximum, au taux du prêt initial.

Les frais à prendre en compte

Dans le domaine du rachat de prêt hypothécaire, l’emprunteur doit supporter divers coûts, qui peuvent sérieusement grever son budget. Ce sont :

  • l’indemnité de remploi. C’est ’une indemnité à payer lors d’un remboursement anticipé d’un crédit en cours. Cette pénalité peut s’élever à trois mois d’intérêt sur le capital restant à rembourser,
  • les frais de mainlevée. On désigne par acte de mainlevée, un acte notarié par lequel l’emprunteur stipule mettre fin à l’hypothèque sur son bien. Le notaire réclamera aux concernés de signer un document. Cette radiation coûte entre 500 et 700 €,
  • les frais de dossier. Ils sont calculés sur le montant du prêt. Il faut compter entre 200 et 300 € négociables,
  • les frais d’expertise. C’est la rémunération de l’expert chargé d’estimer la valeur du bien immobilier dans son état actuel,
  • les frais d’enregistrement. Le nouvel emprunt engendre une nouvelle inscription de l’hypothèque. La somme inhérente est fixée selon le montant de l’hypothèque, pour être de 2 à 3 000 €.

Faire appel à un courtier en matière de rachat de crédit hypothécaire

C’est la meilleure solution, pour obtenir un rachat de prêt hypothécaire. En effet, les banques classiques ne sont pas toujours à même de mettre en place ce type de rachat de crédit, requérant un service plus personnalisé. Le recours à un courtier est plus judicieux, pour bénéficier d’un meilleur taux. D’autant plus qu’il est en mesure d’accompagner l’emprunteur sur l’expertise des biens immobiliers et sur les démarches notariales liées à l’hypothèque. Dans son métier, il bénéficie d’une information à jour sur les meilleurs taux en cours du moment. De son savoir-faire, il a une meilleure capacité de négociation auprès des établissements bancaires. Aussi, le courtier peut faire baisser les frais d’hypothèque ainsi que les frais de remboursement anticipé sur les emprunts en cours que l’emprunteur souhaite racheter. Sans parler du fait qu’il concourt à faciliter toutes les démarches et à les rendre plus rapides.

Les commentaires sont fermés.